Pourquoi STEVAN JOVETIC est l’attaquant qu’il faut absolument à l’OL…

jovetic

A peine le titre lu, certains diront que ce n’est qu’un rêve irréalisable. D’autres ajouteront qu’un tel transfert ne devrait même pas être tenté, tellement il est inaccessible. Certains argumenteront que son profil ne correspond peut-être pas à notre style de jeu ou qu’il ne serait pas intéressé par un club comme l’OL, après être passé par Manchester City puis l’Inter Milan. Rappelons que l’OL s’était intéressé à Jovetic en 2009 (après un an à la Fiorentina), sans pour autant aller plus loin dans les négociations… Dans cet article, on analysera les arguments (teintés d’optimisme) en faveur d’une possible arrivée de Stevan Jovetic à l’OL…

PARCE QUE RECRUTER UNE STAR ETRANGÈRE SERAIT UN COUP SYMBOLIQUE…

Pour remplacer Valbuena, qui a lui-même remplacé Yoann Gourcuff, comme tête de gondole « extérieure » (non-formé au club) du projet lyonnais, un étranger serait une excellente alternative, et permettrait peut-être de rompre avec avec cette dynamique d’échec. On imagine malheureusement que les noms des français Gignac et Giroud trottent dans un coin de la tête de Bernard Lacombe, mais le premier semble vouloir rester au Mexique et le second forcer son destin à Arsenal. Il y a un certain nombre de joueurs européens de très haut niveau encore disponibles, en difficulté dans leurs clubs respectifs, et qui ne seraient pas contre aller voir ailleurs pour se relancer et montrer au monde quel est leur vrai niveau.

Parmi eux, on nommera par exemple Arda Turan (peut-être disponible en prêt), Lucas Lima (désireux de franchir l’Atlantique), Younès Belhanda (qui a failli arriver à l’OL il y a un an), Erik Lamela (lui, c’était l’OM), Chicharito (qui est bien à Leverkusen), Sofiane Boufal (encore un peu jeune), Simone Zaza (qui veut du temps de jeu), Divock Origi (pas assuré de jouer assez à Liverpool), Lazar Markovic et Memphis Depay (ailiers perdus à Liverpool et MU)… Et donc Stevan JOVETIC, l’attaquant polyvalent prêté par Manchester City à l’Inter depuis un an (et pour encore 6 mois, avec option d’achat obligatoire, bien que ce soit un timing bizarre) !

PARCE QU’IL EST POLYVALENT, PUISSANT, CRÉATIF ET TECHNIQUE…

Dans le 4-3-3 actuel « sauce Genesio », si Lacazette et Fékir restent au club, Jovetic (qui est droitier) jouerait très clairement sur le côté gauche, très haut, ce qu’il a souvent fait ces dernières années, que ce soit à Manchester City ou à l’Inter. Nabil Fékir serait placé sur le côté droit (comme dans l’actualité), mais avec un style et des consignes différentes de celles de Ghezzal, (car il n’est pas un « crocheteur en série », ni un semi-marathonien), comme l’ont rappelé Baup, Gillot et Courbis dans L’Équipe il y a peu… Avec bien entendu, Lacazette en numéro 9, attaquant axial, capable de décrocher et participer au jeu (en phase offensive), tout comme d’initier le pressing du bloc-équipe adverse (en phase défensive)…

En cas de changement de système (notamment le 4-4-2 losange, en 4-2-3-1, ou n’importe quel autre schéma), Jovetic est capable de jouer dans une position axiale (avancée ou reculée) et à gauche, sans aucun souci… C’est un avantage indéniable lors de ce mercato, où les départs et arrivées dans les derniers jours du mois d’août pourraient chambouler les plans initiaux de Bruno Genesio… Il correspond en tous cas clairement à la description faite par l’entraîneur lyonnais de la recrue espérée depuis plusieurs semaines : un joueur qui peut être un point de fixation (de par sa taille et sa puissance), tout en participant au jeu (de par sa technique, créativité et vision du jeu).

PARCE QU’IL EST EXPÉRIMENTÉ ET AMÉLIORE SES STATISTIQUES CHAQUE ANNÉE (sauf la saison passée à l’Inter)

A 26 ans, il a déjà 10 ans d’expérience professionnelle dans les pattes : 2 ans au Partizan (capitaine à 18 ans), 5 ans à la Fiorentina (où il a explosé maglré une grosse blessure), 2 ans à Manchester City (où il ne s’est pas entendu avec Pellegrini), et enfin la saison dernière à l’Inter… Il sort de 3 saisons difficiles mentalement, et il cherchera à trouver le club idéal pour partager son expérience de 2 championnats majeurs, les hauts et les bas vécus, et en particulier le bagage tactique italien, le rythme physique anglais, sans pour autant laisser de côté ses qualités techniques typiques de bon nombre de joueurs des Balkans…

Après avoir explosé les compteurs en Serbie, il a connu une année d’adaptation à la Fiorentina assez difficile du côté des statistiques, avant de montrer tout son potentiel lors de la saison 2009/10 (1 but toutes les 244 minutes hors-pénalty). S’ensuivent une saison blanche pour cause de rupture des ligaments du genou, et une saison difficile lors de son retour de blessure… Depuis, ses statistiques (notamment les buts hors-pénalty) se sont améliorées d’année en année (sauf sur la saison passé à l’Inter, avec une légère baisse de rythme, voir chiffres exacts à la fin de l’article), et il est paradoxal de constater que ses meilleurs statistiques ont été obtenues dans le club où il a le plus souffert humainement (Manchester City) et où il a été baladé un peu partout, avec notamment plusieurs blessures gênantes.

PARCE QU’IL EST POTENTIELLEMENT INTÉRESSÉ PAR UN CLUB COMME L’OL…

Le secteur offensif de l’Inter est déjà pratiquement surchargé : Icardi, Eder, Candreva, Banega pour les places de titulaires. Perisic, Biabiany, Palacios et Jovetic sur le banc. Pour l’instant, Jovetic n’est plus un titulaire. Roger Martínez (qui a failli venir à l’OL) est sur la liste d’attente, placé pour l’instant dans un club chinois. De futures recrues dans le secteur offensif (même en cas de départ de Mauro Icardi) viendront confirmer le fait que Jovetic a perdu sa place, et le club cherche déjà à le revendre, alors que l’option d’achat (automatique) n’est pas encore officiellement levée… Il se dit que le joueur est sur les tablettes de plusieurs clubs européens intéressants, les plus huppés étant l’Atlético et Arsenal, alors qu’on en parle vaguement à Naples et à la Fiorentina.

Le joueur, quant à lui, a été décrié pendant une bonne partie de la saison passée, a subi les rumeurs qui faisaient état du désir du club de vendre le joueur (alors que l’option d’achat n’est pas encore levée), et il pourrait être intéressé par le challenge lyonnais dès cette année, un club où il se retrouverait titulaire indiscutable, en complément de Fékir et Lacazette, et jouerait la Ligue des Champions chaque année. Et avec l’assurance d’occuper la place du numéro 10 lyonnais si celui-ci part du club, l’été prochain par exemple… L’OL ferait ainsi d’une pierre deux coups : il trouverait un joueur capable de compléter le trio offensif lyonnais cette année, et de remplacer efficacement le buteur en titre lors de son depart (prévisible) dans un an…

PARCE QU’IL A LES QUALITÉS POUR JOUER AU POSTE DE 9, ET DONC REMPLACER ALEXANDRE LACAZETTE CET ÉTÉ OU DANS UN AN

Au poste de 9, les statistiques du monténégrin (sans compter les pénaltys) sont allés en s’améliorant notablement durant les 5 dernières années (et son retour de blessure après une saison blanche en 2010/11) : 1 but toutes les 362 minutes en 2011/12 (la saison de son retour de blessure), 1 but toutes les 197 minutes en 2012/13, 1 but toutes les 181 minutes entre 2013 et 2015 à Manchester City, et 1 but toutes les 174 minutes à l’Inter la saison passée… (À noter que son temps de jeu à ce poste a été réduit lors des 3 dernières saisons.) En comparaison, Lacazette (en tant que 9) a des statistiques (hors-pénalty) qui oscillent depuis 3 ans, autour d’un but toutes les 160 à 180 minutes (beaucoup plus stables), soit grosso modo, 1 but tous les 2 matchs.

Les statistiques générales du joueur sur sa saison à l’Inter sont donc à prendre avec des pincettes, vu le contexte sportif du club (style de jeu, entraîneur, championnat), mais aussi par rapport à son positionnement. Au poste d’avant-centre, il a encore amélioré (de peu) ses statistiques à ce poste. Comme on l’a vu, il est passé en-dessous de la barre symbolique d’un but tous les 2 matchs (180 minutes). C’est le genre de statistiques qui peut amener un club à recruter un joueur en échec relatif, et en faire un joueur qui explose les compteurs et fait des merveilles à un poste où il excelle… Un peu comme Chicharito, lorsqu’il est passé de MU à Leverkusen…

PARCE QU’IL EST DISPONIBLE ET ACCESSIBLE, TANT EN INDEMNITÉ DE TRANSFERT QU’EN SALAIRE…

C’est le principal point d’achoppement pour nombre d’entre nous, qui observons avec détail les informations économiques et financières de l’OL. Mais il apparaît clairement que l’Inter va être obligé de lever l’option d’achat automatique d’environ 13 M€ (qui fera suite à un prêt payant de 2 M€), et que le club italien cherche déjà à s’en séparer pour un montant au moins égal. On peut donc tabler, si le club gère bien les choses, discrètement et rapidement, sur un montant de transfert situé entre 15 et 20 M€ (pour lequel l’OL dispose des fonds nécessaires), soit un amortissement annuel de 3 à 5 M€ (soit le double des 2 M€ d’amortissement annuel du contrat de Valbuena, et à peine plus que celui de Sergi Darder, supérieur à 3 M€).

Concernant le salaire, il est important de constater que Mathieu Valbuena est encore au club, lui qui coûte annuellement 8 M€, entre le salaire, les primes et les charges. C’est peut-être le seul inconvénient, par rapport à une possible arrivée de Stevan Jovetic à l’OL (bien que l’arrivée de l’international monténégrin pourrait amener « petit vélo » à partir en urgence trouver du temps de jeu ailleurs). Le salaire de Stevan Jovetic à l’Inter est estimé à 5 M€ annuels, soit moins que le salaire de Valbuena (6 M€), ce qui montre que le club est capable de donner un salaire de 6-7 M€ à une éventuelle recrue, qui s’y retrouverait, en montant net final…

CONCLUSION

Voilà donc un très bon joueur, encore jeune (26 ans), expérimenté (professionnel depuis 10 ans, dans 3 championnats, dont 2 majeurs), suivi par l’OL il y a une demi-douzaine d’années, polyvalent, en échec relatif dans un club qui ne lui permet pas d’exprimer toutes ses qualités, destiné au banc cette saison, dont le club actuel veut se débarrasser, qui est disponible pour un coût raisonnable, et qui pourrait venir conformer un trio infernal pour les défenses adverses, avec Fékir et Lacazette.

Ce n’est pas le seul joueur de ce calibre disponible, bien entendu, mais c’est l’un des seuls dont le recrutement serait un signe fort et le rappel que l’OL peut jouer dans la cour des grands, en Europe… Et un pari tout relatif, car le joueur, s’il ne réussissait pas à l’OL, aurait encore une valeur intéressante sur le marché des transferts, au contraire d’un Valbuena, pour ne pas le nommer…

________

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner par email ou Twitter, ici : Suivre @OL_LDC 

 


Statistiques détaillées de Stevan Jovetic (sur la base de Transfermarkt) :

  • Partizan (2006-08) : 17 buts + 10 passes en 2761 minutes (1 but toutes les 162 min.)
  • Fiorentina (2008-10) : 2 + 2 en 1809 minutes (904) (année d’adaptation)
  • Fiorentina (2009-10) : 11 + 11 en 2683 minutes (244) (puis année blanche 2010-11)
  • Fiorentina (2011-13) : 27 + 8 en 5273 minutes (195) (il revient bien)
  • City (2013-15) : 11 + 6 en 1760 minutes (1 but toutes les 160 min.)
  • Inter (2015-16) : 7 + 4 en 1715 minutes (245) (dans une équipe peu offensive en galère)

Statistiques de Jovetic depuis son retour de blessure, au poste de 9 :

  • 2011/12 (Fio) : 7 + 3 en 1447 min. (dont 3 pen), soit 1 but / 207 min. (362 hors penalty)
  • 2012/13 (Fio) : 12 + 5 en 2171 min. (dont 1 pen), soit 1 but / 181 min. (197 hors penalty)
  • 2013-15 (City) : 2 + 1 en 363 min., soit 1 but / 181 min. (181 hors penalty)
  • 2015/16  (Inter) : 4 + 2 en 522 min. (dont 1 pen), soit 1 but / 130 min. (174 hors penalty)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s