Les 5 vraies raisons de la déroute de l’OL face au PSG…

2048x1536-fit_paris-saint-germain-affronte-olympique-lyonnais-lors-trophees-champions-6-aout-2016

Une défaite cinglante, un manqué total, un trou d’air… Les descriptions sont fleuries, mais ont pratiquement toutes un point en commun : elles évitent de montrer du doigt les vraies raisons de la large défaite de l’OL face au PSG lors de ce premier match officiel de la saison 2016-17. On exposera ici ces raisons, pas forcément exhaustives, mais qui doivent mener à une réflexion posée, et poussée, pour ne plus revivre une saison comme celle de l’année passée…

  • LA FATIGUE D’UNE PRÉPARATION LYONNAIS PLUS LOURDE QUE LA PARISIENNE…

La préparation lyonnaise a été plus longue et a surement été plus lourde, notamment dans le travail foncier (avec une semaine en altitude), que celle des parisiens et leur nouveau coach espagnol, ce qui ne veut pas dire pour autant que le foncier a été laissé de côté (comme le dit Ángel Di María). C’est d’autant plus étonnant que le PSG revient d’une tournée aux Etats-Unis, agrémentée de nombreux voyages. Mais c’est à relativiser avec le fait qu’il est logique qu’une équipe qui joue le contre (le PSG) ait l’air plus rapide qu’une équipe qui joue avec la possession, au rythme plus lent…. Et ne désespérons pas, car le pic physique des lyonnais arrivera surement entre septembre et novembre…

  • UNE INCOHÉRENCE TACTIQUE DU CÔTÉ DROIT LYONNAIS (Rafael – Darder – Fékir)

Il s’agit ici d’un reproche fait au staff lyonnais, et spécialement à l’entraîneur en chef, Bruno Genesio, qui insiste à faire jouer l’équipe en 4-3-3 avec Fékir sur une aile. Et pas n’importe quelle aile, l’aile droite. En phase offensive, on peut considérer que c’est envisageable, étant donné que le joueur n’est pas collé à la ligne. Mais en phase défensive et en particulier en cas de contre-attaque, il faut un relayeur au profil plus défensif que Darder pour combler les allants offensifs de Rafael et Fékir. Donc Tolisso (en faisant jouer Darder relayeur gauche), ou Ferri (qui n’est pourtant pas ma tasse de thé). Ce qui marche avec Ghezzal (qui est capable de faire des aller-retours le long de la ligne et mieux aider son latéral), ou avec Cornet (sur le côté gauche), ne fonctionne pas avec Fékir. Genesio s’en rendra-t-il compte ? On en doute…

  • LA SITUATION DE GHEZZAL ET L’ABSENCE D’UNE RECRUE OFFENSIVE…

Comme on l’a dit, si Genesio avait pu compter sur Ghezzal au meilleur de sa forme, sans être écarté du groupe pour des raisons contractuelles, le 4-3-3 aurait mieux fonctionné en phase défensive et il n’y aurait probablement pas eu autant de buts marqués après des actions parisiennes sur ce côté droit lyonnais. On peut également imaginer qu’une recrue offensive (potientel titulaire) aurait eu un impact positif dans ce secteur de jeu de l’équipe lyonnaise. Au lieu de cela, on voit un Fékir bridé, un Valbuena valeureux qui se démène mais sans pouvoir accélerer le jeu lyonnais, et un Lacazette qui est relégué sur l’aile suite à l’idée absurde que Fékir peut jouer en 9 et que les 2 joueurs peuvent permuter…

  • UN EXCÈS DE CONFIANCE APRÈS LES MATCHS DE PRÉ-SAISON…

Les propos d’avant-match des uns et des autres, des joueurs mais surtout de Bruno Genesio, ont laissé penser que l’OL était sur une très bonne dynamique. On imagine que le groupe vit bien, s’entraîne bien, satisfait aux attentes du coach, qu’il n’y a pas eu de grands chamboulements au niveau des transferts… Mais il fallait être aveugle pour ne pas voir que les victoires en matchs de préparation ont été laborieuses (dans le jeu), chanceuses (en particulier face au Zénith), et réalisées face à des équipes privées de plus de joueurs que l’OL (le Sporting privé de ses internationaux), et qui étaient en général plus fatiguées que l’OL (le Benfica qui avait joué 3 jours avant)… Un excès de confiance payé cash hier soir !

  • L’AMATEURISME DU STAFF TECHNIQUE DE L’OL SUR L’ANALYSE DU PSG…? 

JMA, au micro de Bein Sport, quelques minutes après la défaite, annonce sans honte à la France que l’OL pensait qu’il fallait s’y prendre de la même manière qu’il y a 6 mois, contre le PSG de Laurent Blanc, au Parc OL, que pour vaincre le PSG de Unai Emery. Le staff n’a-t-il donc pas vu les matchs de préparation du PSG en juillet ? Ne connaît-il pas le style de jeu de l’entraîneur qui a amené le FC Séville à 3 victoires consécutives en Europa League ? N’a-t-il pas l’intelligence d’adapter son style de jeu à un adversaire de cette qualité ? Pour certains, on n’est pas loin de la faute professionnelle. Qui rappelle Hubert Fournier qui avait choisi Rafael pour contrer Hulk (Zénith), qui était pourtant un habitué de l’aile opposée !!!

  • UNE MOTIVATION SUPPLÉMENTAIRE DU PSG APRÈS LES PROPOS DE JMA…?

Dans le doute, on ajoutera ici une sixième raison. Malgré le bien-fondé de ses déclarations (voir le dernier article publié sur le blog), il est possible que les propos de JMA aient motivé les joueurs parisiens (on imagine l’entraineur totalement indifférent à ce folklore lyonno-parisien) qui en ont profité pour montrer leur qualité (que personne ne niait de toutes manières). Ceux qui jubileront, plus que les joueurs, seront à coup sûr les « journalistes-supporters » du club qatari, et qui, sans même s’en rendre compte, démontrent à quel point JMA a raison de s’attaquer à un système qui est en train de détruire la L1, et qui menace économiquement 18 clubs de cette compétition, l’OL étant désormais maître de son destin…

_______

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner par email ou Twitter, ici : Suivre @OL_LDC 

Publicités

3 réflexions sur “Les 5 vraies raisons de la déroute de l’OL face au PSG…

  1. J’apprécie fortement tes articles sur le côté financier de l’OL : ils sont bien sourcés, cohérents et clairs. En revanche là sur cet article je te suis pas du tout. Je vais te donner mon avis sur les 5 points :

    – LA FATIGUE D’UNE PRÉPARATION LYONNAIS PLUS LOURDE QUE LA PARISIENNE…
    Je suis pas du tout d’accord. La préparation a démarrée plus tôt pour les lyonnais (le 23 juin) que pour le PSG (4 juillet). Lyon a effectué 4 matchs de préparation, pareil pour Paris malgré une semaine en moins. Le travail foncier s’est plus effectué avec le ballon pour Paris mais il est le même que Lyon en somme. Seule la méthode change. Je pense que Paris était mieux affûté physiquement parce que ils ont effectué 3 matchs amicaux + le TDC en 2 semaines. Ils avaient donc plus de rythme. Mais Lyon sera mieux physiquement au mois de septembre car moins de fatigue.

    – UNE INCOHÉRENCE TACTIQUE DU CÔTÉ DROIT LYONNAIS (Rafael – Darder – Fékir)
    Ce que tu dis va à l’encontre des bouquins de tactique du foot ! La base du 433 possession (Cruyff-Gardiola) c’est le côté droit qui est charnière avec un trio : latéral droit offensif / Milieu central droit meneur de jeu libre / Attaquant droit qui rentre vers l’intérieur. Et nos trois joueurs ont le profil parfait pour ça. Et Génésio le sait. C’est juste qu’ils n’ont pas fait les efforts défensifs; mais c’est pas une question de profils, mais une question d’attitude/automatismes. Ca viendra dans l’année.

    – LA SITUATION DE GHEZZAL ET L’ABSENCE D’UNE RECRUE OFFENSIVE…
    Pour moi Fekir est fait pour évoluer côté droit. Je me rappelle qu’on disait l’année dernière en octobre que lacaz était pas fait pour jouer seul en pointe. Aujourd’hui personne ne le remet en question. Fekir a joué 90% de sa carrière en 442 losange; et il lui faudra du temps ( 6 mois ?) pour s’adapter à la nouvelle tactique. Mais il a les qualités pour !
    Ghezzal c’est un feu de paille. Joueur moyen qui a fait 4 bons mois. Il faut le prolonger pour la rotation mais par pitié pas titulaire.

    – UN EXCÈS DE CONFIANCE APRÈS LES MATCHS DE PRÉ-SAISON…
    Là je te rejoins 100%. Le pire ennemi du footballeur est l’excès de confiance.

    – L’AMATEURISME DU STAFF TECHNIQUE DE L’OL SUR L’ANALYSE DU PSG…?
    Est-on encore étonné de cette situation ? On fait du franco-français. C’est-à-dire pas d’équipe vidéo développée, une utilisation faible des outils scientifiques et technologiques à notre disposition. Bref on a les ambitions d’un top club européen sans la structure. Elle ne pourra venir que d’un grand manager étranger qui met un coup de pied dans la fourmillière.
    J’espère que Génésio et son « staff » aura retenu la leçon. Génésio n’est pas surhomme, il ne peut pas entrainer une équipe pro et regarder 10 matchs de son adversaire par semaine.

    – UNE MOTIVATION SUPPLÉMENTAIRE DU PSG APRÈS LES PROPOS DE JMA…?
    Je pense pas, les joueur sont trop cons pour comprendre quoi que ce soit à ce genre de problèmes.

    J'aime

    1. Je te rejoins sur Ghezzal et en général, mais je partage pas l’idée que Fékir va se réveler comme ailier droit, ni que le côté droit doit avoir 3 joueurs offensifs assez libres…

      Je suis convaincu qu’il faut une paire « ailier marathonien + relayeur offensif libre » (Cornet/Darder par ex.) et une autre paire « faux ailier très libre + relayeur défensif » (Fékir/Tolisso), mais j’ai pas bien compris quand tu dis que le côté droit « est charnière »

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s