L’OL et ses jeunes. Les principaux défis de l’été 2016 (2/4) Les joueurs en prêts

Faire signer un contrat professionnel à un grand nombre de joueurs depuis l’été dernier (et qui devrait se poursuivre dans les mois qui viennent) implique une responsabilité envers ces joueurs, qui font confiance à leur club formateur pour lancer leur carrière. Ici même, idéalement (d’où la réapparition du groupe Pro 2 avec un staff complet, l’usage des mêmes installations que l’équipe première à Décines), parfois ailleurs définitivement, comme on l’a vu l’été dernier avec les départs de Benzia, Bahlouli, Yattara et Zeffane.

Dans tous les cas, le club a décidé de se donner la possibilité (et à ses joueurs) de progresser et trouver du temps de jeu en L2 ou L1 (voire à l’étranger), sans pour autant copier ce qu’a fait Monaco depuis quelques années, c’est-à-dire acheter et prêter des joueurs à tour de bras. Voici les jeunes lyonnais qui profiteront grandement d’un prêt pour revenir plus fort et éventuellement postuler à intégrer l’équipe première…

CEUX QUI DEVRAIENT ÊTRE PRÊTÉS POUR REVENIR EN FORCE OU LANCER LEUR CARRIÈRE PROFESSIONNELLE

moufiFahd Moufi (1996) devrait être l’un des premiers à partir en prêt. Arrière droit puissant, international marocain des sélections de jeunes, son poste est totalement bouché avec Rafael et Jallet devant lui, alors qu’il joue très régulièrement depuis 2 ans en CFA, sans avoir pour l’instant convaincu le staff d’être capable de s’imposer en équipe première. Un prêt lui permettrait d’avoir du temps de jeu (en L2, voire en L1) et de poursuivre sa progression à un meilleur niveau. En ce début de mercato, on parle de Strasbourg, pour lui qui est de Mulhouse,  ce qui a tout l’air d’être une excellente option.

D'arpinoMaxime D’Arpino (1996), qui était l’une des pépites de cette équipe de CFA, membre régulier de l’équipe de France U20, a beaucoup joué malgré les arrivées de Kemen et Tousart, mais ses chances d’apparaître en équipe première se sont réduites d’autant, malgré sa participation au stage de pré-saison l’été passé, avec quelques matchs à la clé. Au club depuis 10 ans, il a tout à gagner en obtenant du temps de jeu ailleurs au lieu de stagner une saison de plus en CFA. Il en profitera également pour prendre du volume physique, surtout s’il est prêté dans une catégorie comme la L2, assez physique. On espère qu’il reviendra ensuite pour entrer dans la rotation en équipe première et offrir une option technique en sentinelle ou en relayeur.

del castilloRomain Del Castillo (1996), est apparemment déjà assuré de rejoindre Bourg-en-Bresse, en L2, ce qui parait être une très bonne solution. Après quelques entrées en jeu avec les pros en deuxième partie de saison, cet ailier polyvalent doit également se confronter au niveau professionnel pour continuer sa progression, l’agrémenter de quelques buts et passes décisives pour prendre confiance en ses capacités et, qui sait, revenir à l’OL en offrant une option de rotation supplémentaire, pour celui qui a signé professionnel en décembre 2015, en même temps que Maxime D’Arpino. Ce n’est pas celui qu’on attend le plus, mais sa volonté de jouer en L2 montre qu’il n’a plus de temps à perdre pour lancer sa carrière…

perrinGaétan Perrin (1996), un peu dans la même situation pour cet attaquant à l’aise sur le côté droit, même s’il a eu la chance de marquer lors d’une de ses premières apparitions en pro. Un profil physique à la Fiorèse, qui pourrait s’étoffer rapidement en jouant régulièrement en L2, même si le club n’a pour l’instant pas exploré les pistes à son sujet. Peut-être par peur de se retrouver sans aucun leader d’attaque expérimenté la saison prochaine dans le groupe Pro 2, seulement des novices en provenance des U19 voire des U17… Certainement une décision à prévoir en fin de mercato en fonction de ses attentes et des opportunités, à l’OL ou ailleurs.

Enfin, 2 ou 3 jeunes joueurs de l’équipe première pourraient également faire leurs valises (pour un prêt), comme nous l’avons expliqué précédemment, surtout en fin de mercato si le club décide de chercher un peu d’expérience à leur poste : Louis Nganioni (qui n’a pas eu le temps de jeu escompté lors de son premier prêt cette saison à Utrecht), Zakarie Labidi (s’il n’est pas intégré à la rotation mais que le club compte sur lui dans le futur), et peut-être Lucas Tousart (si Clément Grenier venait à rester, ou si le club cherchait un remplacement à ce dernier), lui qui a déjà joué quelques dizaines de matchs en L2 avec Valenciennes avant de signer à l’OL.

____

Dans notre prochain article de cette série, les jeunes pépites lyonnaises qui devront s’imposer en CFA cette saison, au sein du nouveau groupe Pro 2, avec l’ambition de remplacer à moyen-terme les titulaires actuels de l’équipe première… A retrouver >>> ici <<<

____

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner par email ou Twitter, ici :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s